Bienvenue !


BIOGRAPHIE

N° M.D.A. : L180166

Né en Novembre 1955,
Vit et travaille sur le Bassin d’Arcachon.
A cause d’un VAN GOGH je suis entré en peinture comme on entre en religion. Je l’ai échappé belle !
J’ai cru avoir du génie pendant ma 1° toile, après j’ai espéré avoir du talent et je travaille beaucoup pour l’entretenir et lui donner un sens.
Tout ce travail m’a permis d’affirmer l’esthétique de ma peinture et de faire qu’elle soit distincte et reconnaissable dans la profusion d’œuvres proposées.
Je ne sais pas si ma peinture peut être qualifiée de belle, je ne peux que la prétendre puissante et généreuse. 

Des salons collectifs, des expos personnelles, des prix et félicitations diverses ont jalonné ma « carrière officielle ». Leur liste ne présente guère d’intérêt. C’est du passé. La réalité se lit sur mes « œuvres ». 
Et seul compte aujourd’hui ce que nous pouvons faire ensemble pour que mon aventure continue.

LES ENCRES

Ni chinoises, ni traditionalistes
Travaille sur du papier Herteck de 40g ou 6Og avec des encres Pelikan noire et blanche pour faire la
différence entre les gris et les noirs dilués.
Fais évoluer le processus esthétique par un travail de série.
C’est le travail de l’encre blanche sur les noirs qui donne un aspect photographique à mes gris.

LES DESSINS : c’est par la forme que se fait la lecture.

LES PEINTURES : c’est par la surface que se fait la lecture.

Les GEOMETRIQUES
Ces séries m’ont été inspirées par la Base Sous-marine de Bordeaux, pas pour la base en elle-même ni son histoire mais pour ses masses de béton et ses alvéoles. Masse inerte sur laquelle le temps et l’usage ont gravé un jeu de signes à lecture aléatoire. Masse neutre remplie de toutes les tonalités de gris terreux violentée par l’ouverture des alvéoles dans lesquelles se répète inlassablement le combat de l’ombre et de la lumière, du plein et du vide. Arènes où l’air, l’eau, le béton et le soleil en duels permanents passent du noir le plus profond au blanc le plus pur. Ouvertures où le regard navigue de butées hermétiques en fuites imaginatives.

Les SILHOUETTES 
Séries plus personnelles, plus intériorisées de la précarité de ma situation d’homme doutant, d’ « artiste ».
La silhouette n’est là que pour donner une échelle illusoire à la dimension de la solitude et poser la précarité d’une certitude dans un environnement inhospitalier et dangereux. Elle symbolise la foi et la résistance face à l’attraction de la chute ou de la soumission.

Les DESSINS
Les séries « Mounaques, Autos, Jeunes et scooter etc. » n’est qu’un regard humoristique et tendre sur ceux qui passent devant mon atelier et me font lever la tête par un travail de ronds et de « patatoïdes (formes aléatoires mais définies). 

Autre site :
http://www.ndissblamote.odexpo.com

LIENS AMIS

http://www.maridogrimal.odexpo.com/

Annuaire des artistes peintres du Web
Annuaire des artistes peintres du Web


Annuaire des peintres